Le Gaffer Julian White à propos de Cendrillon

Cendrillon , le conte de fée de Disney de l’année, est sorti aux Etats-Unis le 13 mars dernier, et a déjà engrangé 125 M$ de recettes rien que sur le territoire américain. Nous avons collecté quelques images sur le Web et les avons soumises à Julian White, gaffer sur le film.

Julian a été gaffer sur plus de 30 films et autant de séries TV, court-métrages et documentaires. Haris Zambarloukos, BSC, (chef-opérateur sur Cendrillon) et Julian travaillent depuis longtemps ensemble. Leur première collaboration date du film Délires d’Amour en 2004 et elle s’est poursuivie sur 9 films depuis.

Julian a également travaillé trois fois avec Rob Hardy et deux fois avec Martin Ruhe, ASC (Control en 2007 et The American en 2010). Récemment, il a fait équipe avec Dick Pope BSC sur Legend de Brian Helgeland qui sortira en septembre prochain. Le mois dernier, nous avons rencontré Julian dans un restaurant de Budapest alors qu’il tournait avec Dariusz Wolski, ASC le dernier film de Ridley Scott, The Martian.

Il se souvient :
"Les Alphas 18KW ont été utilisé dans un lieu où nous devions non seulement bouger rapidement, mais qui était également un site classé : le Grand Parc de Windsor possédant des chênes vieux de 600 ans, des fleurs sauvages fragiles etc. Il me fallait donc choisir un projecteur qui serait facile à utiliser et rapide à déplacer. Le faible poids et la compacité de l’Alpha 18K ont rendu cela possible.

En ce qui concerne le Big Eye, nous souhaitions avoir une lumière douce mais de caractère pour les gros plans. Nous avions regardé quelques anciennes photos de Georges Hurrell datant de l’âge d’or hollywoodien (style Studio Harcout, ndlr), et nous recherchions quelque chose qui donnerait un look similaire. Je suis allé chez Warner et Mole Richardson à Los Angeles pour faire quelques recherches. Les anciens projecteurs Open Face étaient trop gros et trop puissants pour être utilisés à côté de la caméra, aussi près des comédiens, et nous aurions eu besoin de modifier des appareils existants. Nous n’avions pas besoin d’un énorme rendement mais nous voulions que la taille de la lentille donne cette belle lumière sur les yeux. Nous avons essayé le Big Eye (que nous avons fini par renommer le Cyclope) avec différentes sources de lumière. Nous avons même essayé un brûleur à gaz mais cela a été abandonné... pour des raisons de santé et de sécurité, mais de toutes façons, nous n’aurions jamais eu assez de lumière avec... Sauf si ça prenait feu. Aussi, nous avons ajouté une mousseline non blanchie devant pour réchauffer, et obtenir une diffusion plus douce. Nous avons utilisé le Big Eye à la fois en 3200K (avec le Bug-Lite 650W) et lumière du jour avec les Joker-Bugs. Le résultat était tellement bon que nous l’avons utilisé pour presque tous les gros plans. Nous avons également utilisé les Bug 400 et 800 avec Springball pour de nombreuses scènes."

Nous souhaitons également remercier LCA (Light Camera Action) pour le temps et l’aide apportée pour les tests du matériel.