Rachid Madoui, Chef Electricien

Sorti en salles aujourd’hui, L’odeur de la Mandarine raconte l’histoire de Charles et Angèle qui décidèrent de se marier à la fin de la première Guerre Mondiale, alors qu’ils ne s’aiment pas et n’éprouvent pas de désir l’un pour l’autre. Rachid Madoui, Chef Electricien sur le film, a choisi de travailler avec les Alpha.

"Nous avons principalement utilisé l’Alpha 9K en réflexion sur des toiles blanches pour rapporter de la clarté sur les visages lorsque nous étions dans les coins sombres du Château de Montmarin. L’autre utilisation était en direct, pour contrer les effets du soleil, et derrière un cadre de diffusion pour adoucir le plus possible la lumière.

Les Alpha 4K ont été utilisés dans les pièces plus petites, plus particulièrement près des fenêtres. En effet, leur large faisceau étal permet couvrir complètement la hauteur des vitres de la fenêtre. De plus, leur compacité les rend pratiques dans ces espaces restreints.

J’aime beaucoup travailler avec les Alpha, quelle que soit la puissance (du 1600W au 18K) car c’est facile. Ils se placent partout sans difficulté. Je les apprécie particulièrement sur les nacelles. Ils prennent moins de place que les autres projecteurs du marché, ce qui permet aux électros de se déplacer plus facilement autour. Le dernier atout mais pas des moindres, la légèreté des Alphas. Pas besoin de beaucoup d’électriciens pour les monter sur un pied ou une nacelle : par exemple, sur ce tournage, deux personnes ont suffit pour monter l’Alpha 9K."

Réalisateur : Gilles Legrand
DP : Yves Angelo
Equipement fourni par RVZ